Relation entre le DigCompEdu et le DigComp2.1

Tu es là:
< All Topics

Le DigComp 2.1 (dans sa version initiale DigComp) et le DigCompEdu sont nés de la nécessité de créer des cadres de référence au service de l’ensemble des citoyens et des Européens en particulier. En effet, la Commission européenne a choisi la compétence numérique comme l’une des 8 compétences clés pour l’apprentissage tout au long de la vie, qu’elle définit de la manière suivante : 

“La compétence numérique implique l’utilisation sûre et critique des technologies de l’information et de la communication (TIC) pour le travail, les loisirs et la communication. Elle est basée sur les compétences de base des TIC: l’utilisation des ordinateurs pour obtenir, évaluer, stocker, produire, présenter et échanger des informations, communiquer et participer à des réseaux de collaboration via Internet.“ 

Aujourd’hui en Europe, la référence en matière de compétence digitale reste le cadre DigComp, développé en 2013 et plusieurs fois mis-à-jour depuis, qui renvoie aux compétences numériques génériques pour les “citoyens”. De cette idée est né plus tard le DigCompEdu qui propose de définir les compétences numériques nécessaires à l’enseignement, renvoyant ainsi aux compétences numériques spécifiques des professeurs et formateurs. 

DigComp 2.1, la dernière version de DigComp sert de cadre de référence pour les entités, administrations et professionnels à l’utilisation des technologies. La dernière version de ce document est adaptée aux progrès du numérique, abordant des questions transversales telles que la sécurité et la résolution de problèmes, et d’autres plus courantes telles que la génération de contenu, l’interaction par le biais d’outils numériques ou la simple communication. Toutes comportent des compétences différenciées (21 au total) qui sont définies à travers 8 niveaux de maîtrise, alors que les deux premières versions de DigComp (1.0 et 2.0) n’en avaient que 3. 

Le rôle de professeur exige un ensemble de compétences de plus en plus vaste. Le recours croissant aux appareils numériques et le devoir d’aider les élèves à acquérir des compétences numériques exigent des professeurs bien formés, capable de développer des compétences numériques. 

En conclusion, il convient de noter que la compétence numérique va bien au-delà de l’utilisation habituelle que nous faisons de notre téléphone portable ou de notre ordinateur et implique une utilisation créative, critique et sûre des technologies de l’information et de la communication, visant à atteindre les objectifs connexes en matière de travail, d’employabilité, d’apprentissage, de temps libre, d’inclusion et de participation dans la société. Cela nécessite donc la connaissance à la fois du langage spécifique à ces technologies et de certains comportements, notamment de programmation. Surtout, en tenant compte de l’usage qui devrait être fait par les formateurs. Tout cela implique la maîtrise des principales applications informatiques, l’accès à des sources sécurisées et la connaissance des droits et libertés qui assistent les personnes dans le monde numérique. 

Références Le cadre de compétences numériques pour les citoyens 2.1 

Cet article a-t-il été utile?
0 out Of 5 Stars
5 Stars 0%
4 Stars 0%
3 Stars 0%
2 Stars 0%
1 Stars 0%
How can we improve this article?
Précédente Domaines de compétence
Table des matières